Andriatahina TN1, Robinson AL2

  1. CHRD Moramanga, Faculté de Médecine d’Antananarivo
  2. CHU Mère-Enfant Tsaralalàna, Faculté de Médecine d’Antananarivo

* Auteur correspondant : Dr ANDRIATAHINA Todisoa Nomenjanahary

Email: todiandria@yahoo.fr

RESUME

Le tétanos est une toxi-infection due à un bacille tellurique anaérobie, Clostridium tetani, qui sécrète une neurotoxine, la tétanospasmine, responsable des signes cliniques. En période néonatale, la principale porte d’entrée est ombilicale résultant de l’antisepsie insuffisante du moignon ombilical chez les enfants de mère non ou partiellement immunisée. Les accouchements à risque ont le plus souvent lieu en dehors d’une structure médicale par un accoucheur non qualifié. Les premiers symptômes apparaissent 5 à 7 jours (minimum 3 jours, maximum 24 jours) après la naissance. Il s’agit le plus souvent d’un refus de s’alimenter en raison de la difficulté à ouvrir la bouche. Les symptômes de la phase d’état sont dominés par l’apparition de spasmes musculaires, d’une rigidité et d’un opisthotonos. Le diagnostic du tétanos néonatal est essentiellement clinique.

Le traitement a pour objectif de neutraliser la toxine par l’administration d’immunoglobulines spécifiques associée à une antibiothérapie pour détruire les bacilles tétaniques persistant au niveau de la porte d’entrée. Les autres mesures thérapeutiques consistent au traitement local de la porte d’entrée, à une vaccination antitétanique et à une administration de myorelaxants. La ventilation mécanique peut être justifiée si le plateau technique le permet. Malgré les progrès réalisés, le tétanos néonatal persiste dans les pays du tiers-monde. Cette maladie reste mortelle. Actuellement, seule la prévention est efficace par la généralisation de la vaccination et l’amélioration des conditions d’hygiène à la naissance.

 

Mots clés : accouchement, hygiène, nouveau-né, tétanos, vaccination.

Télécharger le détail de la revue: 1. LE TETANOS NEONATAL

 

The neonatal tetanus

ABSTRACT

Tetanus is a toxi-infection due to an anaerobic telluric bacillus, Clostridium tetani, which has an ability to produce tetanus toxin, responsible of clinical signs. In the neonatal period, the main portal of entry is umbilical resulting from insufficient antisepsis of the umbilical stump after delivery when mothers are not or partially immunized. Most risky deliveries occur outside hospital facilities by untrained people. The first symptoms appear 5 to 7 days (3 days minimum, 24 days maximum) after birth. It is most often a refusal to be fed because of the difficulty to open the mouth. The symptoms of the state phase are dominated by muscle spasms, stiffness and opisthotonos. The diagnosis of neonatal tetanus is essentially clinical.

The goal of the treatment is to neutralize the toxin by administering specific immunoglobulins combined with antibiotic therapy to destroy persistent tetanus bacilli at the umbilical cord. Other therapeutic measures include treatment of the ombilical cord, tetanus vaccination, administration of sedatives and muscle relaxants. Mechanical ventilation may be justified if the technical platform allows it. Despite the progress made, neonatal tetanus persists in developing countries. This disease has a very poor survival prognosis. Only prevention is effective through the generalization of vaccination and the improvement of hygiene conditions at birth.

 

Download the magazine’s details: 1. LE TETANOS NEONATAL

 

Le tétanos néonatal
Étiqueté avec :