Ratovoarisoa NM, Randriamanantena SNC, Raveloharimino NH*, Rabesandratana HN

Service de Néonatologie, Complexe Mère Enfant, CHU PZaGa Mahajanga, Madagascar

*Auteur correspondant : Raveloharimino Nirina Henintsoa

Email: henintsoaped@gmail.com

RESUME

Introduction: La morbidité néonatale reste un problème majeur de santé publique. L’objectif de l’étude était de déterminer
les caractéristiques de la morbidité néonatale.

Méthodes : Une étude rétrospective et descriptive sur 10 ans allant du 22 juin 2007 au 21 juin 2017 a été réalisée au sein du
Complexe mère-Enfant du CHU PZaGa de Mahajanga. Tous les nouveau-nés malades hospitalisés dans l’unité de néonatalogie
ont été inclus.

Résultats : Sur 4941 nouveau-nés hospitalisés avec pathologie, 4459 étaient retenus. L’âge moyen des mères dont 58,06%
étaient des femmes au foyer était de 26,6 ans. Les paucigestes étaient de 41,06%. La parité moyenne était de 2,39 avec 42,59%
primipares. La majorité des mères ont effectué leurs Consultations Prénatales aux Centres de Santé de Base et elles en ont
bénéficié d’au moins 4. La plupart des bébés étaient admis en période néonatale précoce. Une prédominance masculine à
52,23% était constatée. Le poids de naissance moyen était de 2490,10g. L’âge gestationnel moyen était de 37,5 SA. Par ordre
décroissant, les principales pathologies étaient représentées par les infections, l’hypotrophie, la prématurité et l’asphyxie
néonatale. L’évolution à l’issue de l’hospitalisation était globalement favorable (81,16%) avec une durée moyenne de séjour
de 7,92 jours.

Conclusion : L’identification des risques encourus par les bébés pendant la grossesse et celles des pathologies du nouveau-né
est très importante pour diminuer le taux de morbidité néonatale et améliorer la prise en charge.

Mots clés : Asphyxie, hypotrophie, infections, morbidité, nouveau-né, prématuré

Télécharger le détail de la revue: 12. Morbidité néonatale sur 10 ans dans un complexe mère enfant de Madagascar.pdf

Neonatal morbidity over 10 years in a mother and child complex in Madagascar

ABSTRACT

 

Introduction: Neonatal morbidity remains a major public health problem. The objective of our study was to determine the
characteristics of neonatal morbidity.

Methods: A 10-year retrospective and descriptive study from June 22, 2007 to June 22, 2017 was conducted in the neonatology
department of the Androva Mahajanga Mother-Child Complex. All newborn infants hospitalized in the neonatology unit were
included.

Results: Among the 4941 hospitalized newborns with pathologies, 4459 had been retained. The average age of mothers was
26.60, of whom 58.06% were housewives. The paucigestas were predominant 41.06%. The average parity was 2.39 and there
were 42.59% primiparous. The majority of mothers attended antenatal clinics at the Basic Health Center and received at least
4 prenatal consultations. Most babies are admitted in the early neonatal period. There was a male predominance of 52.23%.
The average birth weight was 2490.10g. The average gestational age was 37.5 weeks. In descending order, the main
pathologies were represented by the infections, hypotrophy, prematurity and neonatal asphyxia. The evolution was favorable
in 81.16% of cases with an average stay time of 7.92 days.

Conclusion: The identification of the risks incurred by babies during pregnancy and those of neonatal pathologies is very
important to reduce neonatal morbidity and improve management.

Key words: Asphyxia, hypotrophy, infections, morbidity, newborn, premature

Download the magazine’s details : Neonatal morbidity over 10 years in a mother and child complex in Madagascar.pdf

 

Morbidité néonatale sur 10 ans dans un complexe mère enfant de Madagascar
Étiqueté avec :