Randriamanantena SNC1*, Andriantahina TN2, Raveloharimino NH3, Joma A3, Rabesandratana HN3

  1. Service de Néonatologie, Complexe Mère Enfant, CHU PZaGa Mahajanga, Madagascar
  2. Service de Pédiatrie CHD 2 Moramanga, Madagascar
  3. Service de Néonatologie, Complexe Mère Enfant, CHU PZaGa Mahajanga – Faculté de Médecine, Université de Mahajanga, Madagascar

*Auteur correspondant : Randriamanantena Soloavotra Nirina Céline
Email: rsoloavotra@gmail.com

RESUME

Introduction : Le recours à la transfusion sanguine est fréquent en néonatologie. Sa mise en oeuvre nécessite, comme toute thérapeutique, une évaluation soigneuse de la balance bénéfice-risque. Les objectifs de cette étude étaient de déterminer la fréquence de la transfusion sanguine, les indications et la nature des produits sanguins labiles (PSL), ainsi que les incidents et les accidents transfusionnels.

Méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective de la transfusion sanguine au service de néonatologie du Centre Hospitalier Universitaire Professeur ZAFISAONA Gabriel sur une période de 3 ans, allant du 1er Janvier 2016 au 31 décembre 2018.

Résultats : La fréquence de la transfusion sanguine était de 0,8%. L’âge gestationnel moyen était de 34,9 ± 5,1 SA avec des extrêmes de 21 SA à 41 SA et 45,6% des nouveau-nés étaient admis à J0. Le sex ratio était de 0,8. En plus de la transfusion sanguine, tous ont eu une antibiothérapie, 95,6% une perfusion, 73,9% une oxygénothérapie et 54,3% une photothérapie. L’indication transfusionnelle était une anémie dans 60,8% des cas. Les nouveau-nés de groupe O+ ont été les plus nombreux, soit 41,4%. Le Produit Sanguin Labile était transfusé avec une moyenne de 1,2 poche. L’incident transfusionnel était observé chez 8,6% des nouveau-nés. Trois réactions fébriles et un cas de trouble neurologique ont été notés.

Conclusion : La transfusion sanguine chez les nouveau-nés reste peu fréquente en service de néonatalogie. L’acte thérapeutique n’est pas anodin nécessitant ainsi le respect des précautions universelles afin de minimiser les incidents et accidents transfusionnels.

Mots clés : Incidents transfusionnels, néonatologie, transfusion

Télécharger le détail de la revue: 9. Transfusion sanguine en néonatologie.pdf

 

Blood transfusion in neonatology

ABSTRACT

Introduction : The use of blood transfusion is frequent in neonatology. Its implementation requires, like any therapy, a careful evaluation of the risk-benefit balance. The objectives of this study were to determine the frequency of blood transfusion, the indications and nature of labile blood products, as well as incidents and transfusion accidents.

Methods : This is a retrospective study of blood transfusion in the neonatology department of the University Hospital Center Professor ZAFISAONA Gabriel over a period of 3 years from January 1st, 2016 to December 31th, 2018.

Results : The frequency of blood transfusion in neonatology was 0.8%. The average pregnancy age was 34.9 ± 5.1 weeks, with an extreme of 21 to 41 weeks newborn who are hospitalized from D0. The sex ratio was 0.8. In addition to blood transfusion, all patients received antibiotic therapy, 95.6% infusion, 73.9% oxygen therapy and 54.3% phototherapy. The indication for transfusion was anemia in 60.8% of the cases. Newborns of O+ group represented 41.4% of the transfused patients. Labile Blood Products were transfused with an average of 1.2 bag. Transfusion complications were observed in 8.6% of newborns. Three febrile reactions and one case of neurological disorder were noted.

Conclusion : Blood transfusion in newborns remains infrequent in the neonatology ward. Universal precautions to minimize transfusion complications are essential.

Keywords : Neonatology, transfusion, transfusion complications

Download the magazine’s details : 

Transfusion sanguine en néonatologie
Étiqueté avec :